PPRD: Que cache le départ de Ramazani Shadary du gouvernement?

Emmanuel Shadary vient de quitter le gouvernement pour être remplacé par Mova Sakanyi comme Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur. Contrairement à ce que pensent beaucoup d’observateurs, Shadary n’est pas tombé en disgrâce. Il n’a pas démérité. Il va bientôt refaire surface. Cette fois-ci, avec force.

Henri Mova vient de prendre le portefeuille de l’Intérieur d’un gouvernement dirigé par un “Premier ministre issu de n’importe quel bord politique.” Il devra savoir collaborer avec lui surtout qu’aujourd’hui, ils ont les mêmes ennemis politiques et religieux à museler. Il vient de prendre la place d’un faucon de la majorité.

Bye bye Emmanuel Ramazani Shadary! Ce n’est qu’un au revoir. Shadary a géré le ministère de l’Intérieur pendant une période très difficile. Avec un président de la république hors mandat, il était au centre du dispositif sécuritaire du pays, avec des missions sensibles dans le Kasaï, l’Ituri et le Nord-Kivu.  Il a aussi joué un rôle déterminant dans la répression de différentes manifestations de l’opposition et la marche pacifiques des chrétiens de l’église catholique.

Emmanuel Shadary va bientôt resurgir. Le lundi 22 janvier dernier, les cadres du PPRD avaient adopté le projet de révision des statuts du parti qui sera dirigé par un président national secondé par un vice-président. Dans la nouvelle architecture, il y a aussi le poste de secrétaire permanent qui a été créé.  Emmanuel Ramazani Shadary est pressenti pour occupé ce dernier poste pour insuffler un dynamisme nouveau dans un parti qui se mourrait presque. Kabiliste pur et dur, originaire du Maniema et de la tribu de la mère de Joseph Kabila, mobilisateur et homme de terrain, deux fois élu, en 2006 et en 2011, il est le président du groupe parlementaire PPRD. Avec lui comme secrétaire permanent, Joseph Kabila se prépare aux élections pour les gagner. A tout prix. Car Shadary, contrairement à Mova jugé un peu peureux, ne recule devant rien.

D’autres personnes le vient comme le tout prochain gouverneur du Maniema. Ce qui est très peu probable.

© La reproduction, même partielle, de nos articles strictement interdite sans l'autorisation préalablement écrite de la rédaction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here