Herman Cohen conseille à l’opposition de s’unir derrière un seul candidat

La dernière sortie médiatique de Lambert Mende sur la VOA fait croire à Herman J. Cohen, ancien Sous Secrétaire d’État des Affaires étrangères sous George H. W. Bush, que les élections se tiendront en décembre prochain. Il demande à l’opposition de trouver un candidat commun à la présidentielle.

La VOA à Lambert Mende: “Etes-vous sûr que la RDC votera bien le 23 décembre 2018?” Réponse: “Affirmatif ! Le 23 décembre, nous aurons trois élections en une séquence.” La VOA revient à la charge par une autre question: ” Lors de sa conférence de presse, Joseph Kabila n’a pas dit clairement qu’il ne se représentera pas à cette élection”. Réaction de Mende: “Si, le président a répondu clairement. En aucun cas, le président ne va violer la constitution. Nous ne sommes dans aucune procédure de modification de la Constitution qui passe par un référendum. Nous sommes dans les préparatifs des élections. La constitution ne prévoit pas que le président puisse se représenter une troisième fois consécutive.”

Ces déclarations ont suffi pour persuader l’ancien Sous Secrétaire d’État américain des Affaires étrangères Herman Cohen de la tenue des élections cette année. “Après cette déclaration du porte-parole Lambert Mende, je suis persuadé qu’il y aura bien une élection en décembre 2018 et que Kabila ne sera pas candidat. Maintenant, c’est vital que l’opposition s’unifie derrière un seul candidat”, a-t-il posté sur Twitter.

L’opposition devra éviter l’effet surprise. A force de ne pas croire à la tenue des élections cette année, la CENI, qui est sous la coupe de la majorité, pourrait surprendre. Dans ce cas, l’opposition n’aura que leurs yeux pour pleurer.

© La reproduction, même partielle, de nos articles strictement interdite sans l'autorisation préalablement écrite de la rédaction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here