Gilbert Kiakwama prochain 1er ministre? José Makila s’entremet

Depuis son entrée au gouvernement et qu’il mange à la table de Joseph Kabila, José Makila joue à l’entremetteur entre l’opposition et la pouvoir. Il s’est déjà mis en tête de trouver un successeur à Bruno Tshibala à la primature. Au nom du chef de l’Etat, il a contacté Gilbert Kiakwama Kia Kiziki pour lui demander d’accepter l’offre de Kabila afin de devenir son prochain premier ministre. Invraisemblable mais pourtant vrai.Surtout qu’à la Majorité, on ne voudrait plus d’un prochain premier ministre ressortissant du Kasaï.

La RDC est malade. Malade de sa classe politique qui fait la politique sans conviction, avec pour seule ambition de se faire un peu de beurre sur le dos de la république. José Makila Sumanda, l’homme qui ne ratait aucune occasion pour descendre Joseph Kabila, est devenu aujourd’hui son garçon de course. José Makila multiplie ces derniers jours des contacts avec les membres de l’opposition afin de renforcer le pouvoir en place qui, selon lui, “n’est pas si mauvais que l’on pouvait l’imaginer”, confie un de ses proches.

Ainsi, il va contacter Gilbert Kiakwama Kia Kiziki pour lui proposer, au nom du président Kabila, de devenir 1er ministre à la place de Bruno Tshibala qui, selon ses propres dires, ne pèse pas dans l’arène politique du pays. L’occasion faisant le larron, José Makila en a profité pour proposer à son interlocuteur de créer avec lui une plateforme commune en vue de prochaines échéances électorales. Si son nom figure encore sur la liste des opposants, mais Gilbert Kiakwana n’est pas un leader de la trempe d’Etienne Tshisekedi. En dehors Mbanza-Ngungu son fief, il ne peut pas drainer grand monde dans son Kongo Central. n’est pas encore le débat. “Le vieux”, comme on aime bien l’appeler, a-t-il oublié son appel au sursaut national? Là Quant à José Makila, l’amour du gain facile risque un jour de le perdre. Il fait de la politique pour l’argent. Il ne s’en cache d’ailleurs pas.

© La reproduction, même partielle, de nos articles strictement interdite sans l'autorisation préalablement écrite de la rédaction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here