Gécamines: Après l’inauguration du siège par Kabila, l’ouverture officielle de ses portes par Minaku

Au mois de décembre dernier, le président Joseph Kabila a inauguré le siège réhabilité de Gécamines devant une crème bien sectionnée de la classe politique et économique de la RDC. Cette manifestation, comme on peut s’en douter, a englouti des montants colossaux sorti des caisses d’une entreprise incapable de réaliser ses obligations vis-à-vis de ses employés. une autre cérémonie, presque similaire présidée celle-là par le président de l’assemblée nationale, est en préparation. Il s’agit de l’ouverture des bureaux de ce siège.

On ne sait pas trop quelle différence faire entre l’inauguration du siège réfectionné de la Gécamines et l’ouverture “officielle” de ses bureaux. Seul Albert Yuma en connait la différence. Pour lui, il s’agit de deux cérémonies distinctes devant être officiées par deux personnalités différentes. En décembre, Joseph Kabila avait coupé le ruban symbolisant l’ouverture du siège. Il faudrait une autre cérémonie pour l’occupation effective des bureaux. Et la Gécamines devra, encore une fois, mettre la main dans la poche. Un proche d’Albert Yuma, pince-sans-rire, justifie la démarche: “Au mois de décembre, le président de la république avait officié la fin des travaux. Il est tout à fait normal qu’on puisse procéder à l’occupation effective des lieux”.

Ce vendredi 25 janvier 2018, les députés nationaux élus du Haut-Katanga devaient précéder Aubin Minaku à Lubumbashi pour assister à la cérémonie “d’ouverture officielle des bureaux” du siège inauguré quelques semaines avant par le président Kabila. Leurs titres de voyage, les frais de mission étaient à la charge de la Gécamines. C’est vers 15 heures du jeudi 24 janvier que le déplacement a été reporté à cause du calendrier “surchargé” du président de l’assemblée nationale.

Réhabilité par les entreprises Forrest, les coûts des travaux de ce siège initialement estimés à 3,5 millions de dollars a fini par grimper jusqu’à atteindre plus de 10 millions de dollars. Les décideurs de la Gécamines ont poussé le culot en important d’Afrique du Sud 28 tonnes des plantes, affrétés par avion. Les travaux de l’aménagement du parking (marché de gré à gré) ont été passés à l’entreprise KSB dont le propriétaire est un certain John Numbi.

Albert Yuma, le Président du Conseil d’Administration, qui voudrait que la rénovation de ce siège  symbolise l’ambition de l’équipe dirigeante de faire de la Gécamines un géant minier, continue à saigner les maigres ressources de l’entreprise en organisant des manifestations de jouissance. et ce, malgré la précarité dans laquelle croupissent les travailleurs de la société.

© La reproduction, même partielle, de nos articles strictement interdite sans l'autorisation préalablement écrite de la rédaction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here